Duchamp, le regardeur et la scène de l'art un théâtre dada par François Noury
Suivi de Manifeste pour un théâtre rastaquouère.
.....................................................................................................................................................


« Dada naît sur scène en cet instant où le poème simultané, dans l’entrelacement imprévisible des voix des acteurs et des spectateurs, dissout la mise à distance signifiante de la représentation au profit d’un autre type de rencontre. Marcel Duchamp, fidèle sa vie durant à cet état d’esprit dada, propose dans sa dernière œuvre un dispositif dont la théâtralité énigmatique invite le regardeur à faire l’expérience de cet autre rapport à l’art. On tente ici une approche simultanée du théâtre dada et de la dernière œuvre de Duchamp, visant une éthologie de la rencontre dada comme activation des puissances d’exister. » François Noury

Cette étude est suivie de « Manifeste (s) pour un théâtre rastaquouère » rassemblant des textes d’une vingtaine de personnes en une sorte de re-visitation contemporaine de l’esprit dada.

François Noury est acteur, metteur en scène, docteur en esthétique de l’université Paris 8. Son travail, depuis une dizaine d’année, interroge les possibilités présentes d’un théâtre dada en tant que pratique libératoire et libertaire.

Ouvrage publié avec le soutien du Centre Régional du Livre de Franche-Comté et de la région Franche-Comté. 296 pages | 170x240mm | Parution 2008 | 15 euros


.....................................................................................................................................................