Sur une ride du soleil par Véronique Dietrich
.....................................................................................................................................................


Postface de François Noury.
La forme plastique du travail de Véronique Dietrich est, depuis plusieurs années, le photomontage. Pratique consistant à assembler des images empruntées à l’environnement visuel du monde contemporain. Le photomontage, s’il renvoie toujours de manière critique à la profusion des représentations du monde, tend ici vers une épure. Cette épure est une manière de conjurer la prolifération obscène des images de la société contemporaine. L’assemblage des images s’apparente à un geste poétique, l’inscription d’un possible dont le photomontage ne serait que la trace dans le visible. Il s’agit toujours, pour l’artiste, d’inventer de nouvelles formes de visibilité du temps, pour l’habiter différemment.

Véronique Dietrich est artiste plasticienne, elle vit et travaille à Besançon.

Ouvrage publié avec le soutien de la ville de Besançon. 56 pages | 100 x 180 | parution 2001 | 10 euros


.....................................................................................................................................................